Travail et projets

Le répertoire

Essentiellement composé de musique sacrée, le répertoire du Choeur HOMILIUS couvre les périodes du XVIème au XXIème siècles, avec des oeuvres la plupart du temps chantées a cappella. Le choix délibéré d'aborder la musique sacrée permet de proposer des concerts en lien avec la période liturgique : Noël, Passion,... tout en explorant l'extraordinaire richesse des compositions à travers le temps.

Le programme est renouvelé chaque année, avec comme motivation première la découverte de compositeurs oubliés ou méconnus en France, ou encore d'oeuvres peu chantées.

En plus des concerts dans les églises et temples de la région, le choeur HOMILIUS est amené à répondre à des demandes particulières telle sa participation pour l'année Pétrarque en 2004, l'année Buxtehude en 2007, la création d'un spectacle choeur et photographies en 2011 "Les Leçons de Ténèbres", un concert itinérant dans les jardins du Château de Brantes (juin 2015) ou de façon plus conviviale, participer à des évènements familiaux (baptêmes, mariages...). Les voyages à l'étranger font également partie de la vie du choeur, avec l'Italie (Sienne, Ceccano, 2010 à Rome), l'Allemagne (2015 à Bonn), les Etats-Unis (tournée en 2016 Boston, Northampton, New York), la Hongrie (Budapest en 2018), et plein d'autres à venir !

Le travail

Le Choeur HOMILIUS répète tous les mercredis soirs de 20h30 à 22h30, à Montfavet, et régulièrement dans une église proche d'Avignon pour être en condition de concert. Au début de l'année de travail, fin septembre ou début octobre s'ajoute un week end de travail, dans un gîte de la région, afin d'associer un travail important à des moments de détente et festifs !

Au cours de l'année, d'autres journées peuvent se rajouter ponctuellement lors de la préparation des nouveaux programmes, ainsi que des répétitions de détail en pupitre.

Une des particularités notables du Choeur est de chanter tous pupitres mélangés et sans partition, pour avoir le maximum de contact autant avec son chef Sébastien DI MAYO qu'avec son public. Les répétitions sont donc organisées avec une première partie au cours de laquelle le choeur est réparti en pupitres, puis une seconde partie tous pupitres mélangés.

Les projets

Après une année 2019/2020 qui a été tronquée dès le mois de mars, nous reprenons nos répétitions dès le mois de septembre 2020, dans le respect des recommandations sanitaires bien sur, et en ayant à cœur de proposer une saison musicale riche et variée, jubilatoire bien sur !

L’année commencera par la préparation des concerts de Noël, dont le programme alliera musique ancienne et contemporaine, jubilation et intime apaisement : Claudio Monteverdi et Tomas Luis de Victoria avec des pièces à 6 et 8 voix pour célébrer la naissance du Christ et la joie de la Vierge. Deux œuvres qui feront entendre par des accents joyeux et enlevés, les palettes colorées du chœur Homilius.

Morten Lauridsen sera à nouveau à l’honneur de ces programmes, nous conservons le magique O Magnum mysterium, auquel nous adjoindrons le O Nata Lux, merveilleuse pièce toute en tendresse sur la lumière de Noël, qui laisse éclater une chaleur douce et apaisante !

La lumière toujours, avec le Syete tikhii de Tchaikovsky, mais également The Candles Glow de Rihards Dubra : une incursion en musique baltique avec cette pièce aux accents traditionnels et heureux. Enfin une dernière nouveauté au programme, The Morning Star du compositeur estonien Arvo Pärt : une construction qui met en lumière les voix de soprano, auxquelles vont répondre les autres voix du chœur dans des rythmes qui traduisent à la fois la fragilité de cette étoile du matin de Noël, et son incroyable solidité…

Les concerts de Noël nous permettront également de vous faire entendre les Litanies à la Vierge Noire de Francis Poulenc, œuvre pour 3 voix de femmes, qui sera accompagnée par Annie Raspugli à l’accordéon. Cette pièce, inspirée à Poulenc lors de son passage à Rocamadour, est celle de la confiance, de l’apaisement, de l’éternité.

Puis nous aborderons les concerts de Printemps, autour du temps de la Passion, ce qui sera l’occasion pour nous de retrouver le quatuor à cordes Les Solistes d’Avignon, et de réaliser une première collaboration avec Luc Antonini à l’orgue. Le programme de ces concerts s’articulera autour du Stabat Mater de Caldara, description de la vierge éplorée aux pieds de la Croix, les différents versets étant chantés par le chœur au complet ou par un ou deux pupitres en alternance. Caldara use d’une écriture qui met en image le texte et le rend tout de suite compréhensible, visuel ! En préalable au Stabat Mater, nous avons choisi plusieurs motets et répons des Ténèbres de Jan Dismas Zelenka : ils sont la plongée même dans le temps de la Passion, celui de la crucifixion, de la mise au tombeau. Les œuvres de Zelenka sont d’une grande richesse musicale : homorythmie, qui fait place à une écriture fuguée, ruptures de rythmes et de tempo, mélodies qui soulignent le texte et rendent son sens palpable.

Enfin, le chœur Homilius « exportera » son répertoire en Italie, à Venise, où nous devions déjà nous rendre en 2020… Deux concerts sont prévus en Vénétie, à Padoue et bien évidemment dans la Cité des Doges, avec le Chœur Universitaire de Venise. Ce déplacement sera l’occasion de proposer un répertoire sacré au sein duquel les compositeurs français Poulenc et Fauré auront toute leur place !

Une année riche en musique, en programmes et répertoire, pour célébrer avec vous le vingtième anniversaire du Chœur Homilius !

 

Date de dernière mise à jour : 30/08/2020